Aix-en-Provence Rieumes

Femme cherche homme à rieumes. Ménage à Rieumes () : Annonces et offres d'emploi

Contenu

    Un homme aurait tué sa compagne avant de se suicider.

    phrase d accroche pour rencontrer un homme

    Un homme et sa femme, résidant dans la commune de Sabonnères, en Haute-Garonne, ont été découverts morts à leur domicile, ce mercredi 24 février au matin. Ils ont été tués par arme à feu. Voici que ce que l'on sait du drame.

    femme cherche rencontre masculine

    La fille du couple a donné l'alerte C'est la fille du couple, âgée de 12 ans, qui a donné l'alerte. Les pompiers se sont rendus sur place aux alentours de 6 heures. La jeune fille n'a pas été blessée, elle est en état de choc et a été transportée aux urgences de Purpan.

    rencontre femme dans les yvelines

    L'hypothèse d'un meurtre suivi d'un suicide privilégiée L'hypothèse d'un meurtre suivi d'un suicide est privilégiée sous réserve bien entendu de tout élément ultérieur et des conclusions des autopsies, a indiqué Alix-Marie Cabot-Chaumeton, procureur de la République Adjoint de Toulouse. L'enquête est confiée à la brigade de recherche de Muret.

    Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme aurait abattu sa compagne d'un coup de fusil avant de retourner l'arme contre lui.

    rencontre musique classique

    Les motifs de la querelle demeurent inconnus à ce stade des investigations. Un couple discret qui vivait à l'écart du village Les deux victimes étaient âgées d'une quarantaine d'années : David, 47 ans, travaillait dans le transport femme cherche homme à rieumes, et Stella, 46 ans, dirigeait un pressing à Saint-Lys.

    Selon les témoignages recueillis sur place, le couple était installé au village depuis environ neuf ans.

    rencontre celibataire vichy

    Très discrets, ils vivaient repliés sur eux-mêmes et ne prenaient pas part à la vie du village. Ils vivaient dans la campagne dans une maison isolée où ils élevaient quelques brebis. David est décrit comme un homme taciturne.

    site de rencontre chat gratuit sans inscription

    Le maire Pierre Bérail se dit "extrêmement choqué". Rémi Buhagiar Voir les commentaires Sur le même sujet.